ouater


ouater

ouater [ 'wate; wate ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1798; de ouate
Doubler, garnir d'ouate. Il faut l'ouater, le ouater.
Par métaph. « Le duvet neigeux et doux [...] qui ouatait le ventre et les cuisses de l'oiseau » (Genevoix).

ouater verbe transitif Rembourrer avec de la ouate une partie de vêtement. Littéraire. Atténuer un bruit, une lumière, une impression, les assourdir, les estomper : Des cris que ouatait l'air lourd.ouater (homonymes) verbe transitif watté adjectifouater (synonymes) verbe transitif Rembourrer avec de la ouate une partie de vêtement.
Synonymes :
Littéraire. Atténuer un bruit, une lumière, une impression, les assourdir, les...
Synonymes :
- étouffer

⇒OUATER, verbe trans.
A. —Doubler, garnir d'ouate. Ouater un manteau, une robe. Ouater un couvre-pied (Ac.). P. méton. de l'obj. Vêtir de vêtements garnis d'ouate. Nous partons par le chemin que j'ai pris pour venir, mais j'ai cette fois un cheval doux, on m'a caleçonné, ouaté (VALLÈS, J. Vingtras, Enf., 1879, p.151).
B.P. anal., littér. Garnir d'une matière semblable à l'ouate par son aspect, sa consistance. Le duvet neigeux et doux qui se gonflait à la gorge de l'oiseau, qui lui ouatait le ventre et les cuisses (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p.123):
♦ L'hermine vierge de souillure,
Qui, pour abriter leurs frissons,
Ouate de sa blanche fourrure
Les épaules et les blasons...
GAUTIER, Émaux, 1852, p.23.
C.Au fig., littér.
1. [Le compl. désigne une impression des sens] Atténuer, assourdir, estomper, rendre moins net. Il n'est pas jusqu'à la fumée des cigarettes (...) qui ne contribue à réchauffer la fin de cette fête mal commencée, en ouatant d'une atmosphère bleuâtre et transparente la clarté crue de l'électricité (BOURGET, Physiol. amour mod., 1890, p.241). Empl. pronom. Les bruits du dehors se ouatent de silence (RODENBACH, Règne sil., 1891, p.111).
Ouater de + subst. Il semblait surtout qu'on voulût l'empêcher d'entendre, à force de les ouater de douceur (...) les derniers grincements de son corps que quittait la vie (PROUST, Plais. et jours, 1896, p.32).
En partic. [Le suj. désigne un phénomène atmosphérique] Estomper, voiler. L'épais brouillard qui ouate les docks et les navires du port (CENDRARS, Du monde entier, Vancouver, 1924, p.138).
Empl. pronom. Quand (...) la nature, dépouillée de ses couleurs semble se revêtir de satin ou de moire, qu'elle se ouate de brume avec ça et là, dans les arbres, des teintes violâtres, et sur l'eau dormante, des luisances d'acier (LORRAIN, Contes chandelle, 1897, p.174).
2. [Le compl. désigne une pers. ou son cadre de vie] Entourer de douceur, de prévenances. Rose Esther était de ces personnes qui ne souffrent pas le bruit, le bris de vitres, et qui ont l'art d'ouater la vie autour d'elles, afin que tous y glissent discrètement (VOGÜÉ, Morts, 1899, p.160).
Prononc. et Orth.:[wate], (il) ouate [wat]. Att. ds Ac. dep.1762; 1798 et 1835, prononc. [wete]. V. ouate et, pour la liaison, ouaté. Étymol. et Hist. 1. 1680 «doubler d'ouate» ici, au part. passé (Mme DE SÉVIGNÉ, lettre du 19 juin ds Corresp., éd. R. Duchêne, t.1, p.977: j'ai une robe de chambre ouatée, j'allume du feu tous les soirs); p.ext. 1839 ciel ouaté (MICHELET, Journal, p.293); 2. 1765 «adoucir, estomper» ici, au part. passé, à propos des contours ou des couleurs d'un sujet sur une toile (DIDEROT, Salons, p.292 ds BRUNOT t.6, p.789); 1884 empl. adj. «assourdi» en parlant d'un bruit (A. DAUDET, Sapho, p.152: roulement sourd et ouaté [des voitures]); 3. 1836 «entourer de douceur» ici, au part. passé en empl. adj. (BALZAC, Vieille fille, p.367 s.v. ouaté); 1846 empl. adj. «protégé, douillet» (DUMAS père, Monte-Cristo, t.2, p.94: le calme ouaté de son ménage). Dér. de ouate; dés. -er.

ouater [wate] v. tr.
ÉTYM. 1798; de ouate.
1 Doubler, garnir d'ouate. || Il faut l'ouater, le ouater. || Ouater un manteau, une couverture.
2 (1852). Fig. Recouvrir d'une matière qui rappelle l'ouate. || Le duvet (cit. 1) neigeux qui ouatait le ventre de l'oiseau (→ aussi Hermine, cit. 2 Gautier).
3 Fig. (1765). Rendre moins fort, moins nettement perceptible.
0 L'atmosphère épaisse ouatait les cris et les chants; le piano mécanique les striait à peine et les mots se dissipaient en lentes oscillations dépourvues d'efficacité.
R. Queneau, le Chiendent, p. 417.
DÉR. Ouatage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ouater — (ou a té : l Académie dit qu on prononce ou é té ; l usage est contre elle ; Th. Gautier a fait ouater de deux syllabes, contre l usage ; voy. le vers de Boileau cité à OUATE) v. a. Garnir d ouate. Ouater une robe.    Par extension. •   L hermine …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OUATER — v. a. (On prononce Ouéter. ) Mettre de la ouate entre une étoffe et la doublure. Ouater une robe, un couvre pied. OUATÉ, ÉE. participe, Un jupon ouaté. Une robe ouatée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • OUATER — v. tr. Mettre de l’ouate entre une étoffe et la doublure. Ouater un couvre pied, un manteau …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ouate — [ wat; wat ] n. f. • 1661; wadda h. 1380; p. ê. ar. bata in, par l it. 1 ♦ Matière textile (généralement coton) spécialement préparée pour garnir les doublures de vêtements, des objets de literie, pour rembourrer des sièges. ⇒ 1. bourre. De la… …   Encyclopédie Universelle

  • ouaté — ouate [ wat; wat ] n. f. • 1661; wadda h. 1380; p. ê. ar. bata in, par l it. 1 ♦ Matière textile (généralement coton) spécialement préparée pour garnir les doublures de vêtements, des objets de literie, pour rembourrer des sièges. ⇒ 1. bourre. De …   Encyclopédie Universelle

  • doubler — doublé, ée [ duble ] adj. et n. m. • XIVe; de doubler I ♦ Adj. 1 ♦ Rendu ou devenu double. Des effectifs doublés. Colonne doublée. ⇒ géminé. 2 ♦ Garni d une doublure. Veste doublée de mouton. ⇒ 2. fourré. Jupe doublée. 3 ♦ (1870 ) Fig. DOUBLÉ DE …   Encyclopédie Universelle

  • ouatage — ● ouatage nom masculin Action d ouater. Application d ouate sur du carton recouvert de peau ou de tissu. ouatage [wataʒ] n. m. ÉTYM. 1922, in D. D. L.; de ouater. ❖ ♦ Techn …   Encyclopédie Universelle

  • Tricot — Traduction à relire Knitting → Tricot (+ …   Wikipédia en Français

  • aventureux — aventureux, euse [ avɑ̃tyrø, øz ] adj. • 1123; aventuros « qui arrive bien ou mal » 1160; de aventure 1 ♦ Qui aime l aventure, se lance volontiers dans les aventures. ⇒ audacieux, hardi, téméraire. Homme, esprit aventureux. 2 ♦ Qui est plein d… …   Encyclopédie Universelle

  • capitonner — [ kapitɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1842; se capitonner « se coiffer » 1546; de capiton ♦ Rembourrer (un siège) en piquant d espace en espace. P. p. adj. Fauteuil capitonné. Cercueil capitonné. ⇒ rembourré. Cellule capitonnée des anciens… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.